68©Valérie Cabanel, Rêverie le long de l’Ellé